Lignes directrices canadiennes sur le trouble lié à l'utilisation des agonistes des récepteurs des benzodiazépines chez les personnes âgées

Les agonistes des récepteurs des benzodiazépines (BZRA) sont des médicaments sédatifs hypnotiques qui sont souvent utilisés pour traiter les troubles anxieux et paniques, les troubles du sommeil (insomnie), les crises épileptiques et le sevrage de l'alcool. Ces médicaments peuvent entraîner une dépendance et causer des effets secondaires tels que la fatigue, des problèmes d'équilibre et des chutes, des troubles de mémoire et des problèmes d'incontinence urinaire. Leur utilisation est associée à un risque accru d'accidents d'automobile.

Bien qu'il existe un consensus à l'effet que les BZRA doivent être évités chaque fois qu'il est possible de le faire chez les personnes âgées, ces médicaments demeurent fréquemment prescrits. Des données récentes pour le Canada indiquent que le taux d'utilisation des BZRA demeure élevé chez les personnes âgées, en particulier les femmes dont 18,7 % ont indiqué en avoir consommés au cours des douze derniers mois (Statistique Canada, 2016).

L'objectif des lignes directrices canadiennes sur le trouble lié à l'utilisation des BZRA chez les personnes âgées de la CCSMPA est de fournir aux cliniciens des conseils sur la prévention du développement du trouble lié à l'utilisation des BZRA ou sur l'évaluation et le traitement des personnes âgées qui ont développé ce trouble.