Délirium – Professionnels de la santé

Lignes directrices

Découvrez les premières lignes directrices sur délirium chez les personnes aînées.

Personnes aînées et proches aidants

Explorez les façons dont vous pouvez soutenir votre santé mentale ou celle de vos proches.

Informations pour les professionnels de la santé

Le délirium, une affection fréquente et grave chez les personnes âgées, est une perturbation soudaine et grave de la pensée. Il peut entraîner une altération de la capacité d’une personne à maintenir sa conscience vigile, à conserver ses souvenirs, à s’orienter dans le temps ou l’espace, et à parler ou raisonner clairement. Parfois, le délirium est diagnostiqué à tort comme une démence ou une dépression. Il est souvent possible de le prévenir et de le traiter.

Un diagnostic erroné ou tardif du délirium s’accompagne de résultats plus graves. Les personnes âgées hospitalisées et souffrant de délirium ont également un pronostic plus défavorable que leurs pairs. Leur séjour à l’hôpital est prolongé, leur taux d’institutionnalisation est plus élevé, leurs résultats fonctionnels sont moins bons, leur taux de déclin cognitif est plus élevé, ainsi que leur taux de mortalité. Les personnes qui sortent de l’hôpital sont beaucoup plus susceptibles de mourir au cours de l’année suivante.

Il n’existe pas un traitement unique contre le délirium. Le plus souvent, l’équipe soignante travaillera avec le patient et sa famille pour découvrir la cause du délirium et la traiter. Les symptômes s’améliorent souvent une fois la cause trouvée. Par exemple, si une infection est à l’origine du délirium, elle sera traitée. Si un médicament est à l’origine du délirium, il peut être arrêté, pris à une dose plus faible ou remplacé éventuellement par un nouveau médicament.

A cover for the Delirium Clinical Guidelines that features photos of older adults with cyan blue checkerboard pattern

Lignes directrices cliniques

Le délirium peut avoir plusieurs causes, notamment une infection, une chirurgie récente, différentes conditions médicales, une douleur non traitée, commencer, augmenter ou arrêter certains médicaments, ou encore ne pas bien manger ou dormir.

Parfois, le délirium n'est pas reconnu ou fait l'objet d'un diagnostic erroné et est pris pour une autre condition comme la démence ou la dépression. Le délirium peut souvent être prévenu.

La CCSMPA a élaboré des lignes directrices cliniques sur les meilleures pratiques afin de soutenir les professionnels de la santé dans leur travail auprès des personnes âgées qui vivent avec le délirium.

*Disponible en anglais uniquement

Lignes directrices (2006)

The cover for the National Guidelines for Delirium in older adults cover with a blue colour and granite-style pattern overlay.

*Disponible en anglais uniquement

Délirium : évaluation et prise en charge chez les personnes âgées

Screenshot

Aidez-nous à améliorer nos ressources:

CCSMH vise à promouvoir la santé mentale des personnes âgées en reliant les personnes, les idées et les ressources. Veuillez prendre quelques instants pour nous faire part de vos connaissances et nous aider à améliorer nos ressources en répondant à notre sondage.