Lignes directrices canadiennes sur le trouble lié à l'utilisation des opioïdes chez les personnes âgées

À venir bientôt

Selon l'Organisation mondiale de la Santé, le décès de personnes âgées de plus de 50 ans représentait 39 % des décès dus aux troubles liés à l'usage de drogues en 2015. Parmi ces décès survenus chez les personnes âgées (≥ 65 ans), environ 75 % étaient liés à l'utilisation d'opioïdes (Degenhardt et Hall, 2012; ONUDC, 2018). 

Au Canada, 43,9 % des adultes âgés de plus de 55 ans ont utilisé un opioïde sous ordonnance, et ce, de façon quotidienne (ou quasi quotidienne) au cours des 12 derniers mois chez 1,1 % des personnes de ce groupe d'âge (Centre canadien sur les dépendances et l'usage de substances, 2018).

Il y a augmentation du nombre de personnes âgées développant un trouble lié à l'utilisation des opioïdes (TUO). De plus, des personnes âgées souffrant d'un TUO depuis longtemps (y compris des gens qui consomment des opioïdes illicites) ont besoin d'un traitement pour leur dépendance et les problèmes de santé connexes.

L'objectif des présentes lignes directrices cliniques est de mettre en évidence les problèmes auxquels sont confrontées les personnes âgées souffrant ou présentant un risque de souffrir d'un TUO et de fournir des recommandations sur la prévention, le dépistage, l'évaluation et le traitement du TUO chez les personnes âgées de 65 ans ou plus.